• Administrateur Reflexens

L'évaluation des risques professionnels : de la QVT ?


Évaluation des risques professionnels et QVT : Qu'est-ce que cela à voir nous direz-vous ?

Et bien tout.


Il ne peut y avoir de QVT dans l’entreprise si la sécurité des salarié.e.s n’est pas assurée. C’est donc la base de toute démarche de QVT.


Pour assurer cette sécurité, il faut au préalable détecter les dangers et évaluer les risques qui en découlent.

Une vision 360° de l’entreprise


Il s’agit ici de regrouper toutes les informations préalables qui vont permettre une évaluation juste des risques professionnels.


Il faut donc avoir une vision globale de l’entreprise avec :

  • les différents postes,

  • les process de travail,

  • les indicateurs RH tels que l’accidentologie, l’absentéisme, etc.

Cette vision 360° permet de poser la base de la démarche d’évaluation des risques professionnels.

La segmentation des postes de travail


Une fois la première étape terminée, le travail va consister à identifier les différentes typologies de poste et créer des catégories, des regroupements dont les caractéristiques sont communes.


Ces regroupements sont appelés Unités de Travail ou UTr.


Cette segmentation va permettre de regrouper les dangers et les risques par catégorie.

Les enquêtes terrain


Une évaluation des risques ne peut se faire sans le point de vue des personnes qui sont sur le terrain. Ce sont elles qui savent quels dangers entourent leur poste de travail, ce sont elles également qui savent comment s’en protéger.

Il est donc inconcevable de déterminer des dangers, risques et plan d’action sur les bases de suppositions ou intuitions.


Pour obtenir une cartographie juste et exhaustive des risques, il faut donc interroger les salarié.e.s. Les questionnaires et entretiens sont les deux méthodes essentielles aux enquêtes terrain.


C’est donc une démarche qui se prépare et se planifie et les résultats obtenus sont bien plus larges que le simple respect de la réglementation : un réel engagement collaboratif du personnel autour de la sécurité et de la santé au travail.

Cette démarche prend donc tout son intérêt dans le projet de Qualité de Vie au Travail.

Les groupes de travail sur la sécurité


En parallèle des enquêtes terrain, l'équipe projet va constituer des groupes de travail sur la sécurité.


Ce sont ces groupes qui vont aller sur le terrain pour rencontrer les salarié.e.s et recenser les dangers, les risques et en faire une évaluation.

Le DUERP

La dernière étape de l’évaluation des risques professionnels est la retranscription de toutes les étapes précédentes et de leurs résultats dans un document : le Document Unique d’Évaluation des Risques Professionnels ou DEURP.


Ce document peut prendre n’importe quel format : fichier traitement de texte ou tableur, document papier, imprimé ou en ligne, ce qui compte est qu’il soit :

  • Qu’il soit le résultat de la démarche globale d’évaluation des risques,

  • Qu’il soit disponible à la consultation par les partenaires sociaux et les salarié.e.s

  • Que ces derniers sachent où le trouver.

Le DUERP est un document obligatoire dés lors qu’il y a un salarié dans l’entreprise.

Tout manquement à retranscrire les résultats de l’évaluation des risques professionnels dans le DUERP ou à sa mise à jour soumet le contrevenant à une contravention de classe 5, soit 1500€, avec une majoration en cas de récidive.


L'évaluation des risques professionnels a donc tout à voir avec la QVT. C'est un prérequis pour que les salarié.e.s soient et se sentent en sécurité.


A partir de là, toutes les autres démarches peuvent prendre leur sens. Et c'est ce que nous verrons dans le prochain épisode de cette série.


Votre Document Unique ne répond pas à la démarche que nous venons de décrire ?

Vous souhaitez être accompagner dans cette démarche ?

Ou vous souhaitez simplement avoir un avis sur votre démarche et votre DUERP ?


N'hésitez pas à nous contacter pour que nous en discutions ensemble.








43 vues
  • Facebook - White Circle
  • LinkedIn - White Circle

©2020 par REFLEXENS